L'apiculture, une passion

Quel est le rôle de l'apiculteur ?

Une saison apicole démarre avec le printemps et se termine avec l'automne.L'hiver est consacré à la préparation d'emplacements destinés à accueillir les ruches lors des transhumances et à la remise en état du matériel.

L'apiculteur est avant tout un éleveur. Par son travail sur les ruchers, il va veiller sur la santé des abeilles et sur leur nombre. La reine (on en trouve une par ruche) a toute l'attention de l'apiculteur car c'est elle qui va engendrer de belles et nombreuses butineuses...

Au moment propice, l'apiculteur déplace les ruches sur les zones de floraisons (acacia, lavande, romarin ...). C'est la transhumance qui commence.

Enfin vient le moment de la récolte du miel. Les cadres sont retirés des hausses (placées au dessus des ruches), désoperculés (la fine couche de cire protégeant le miel dans les alvéoles est retirée) puis placés dans un extracteur. Le miel sort des cadres par l'action de la force centrifuge. Il est filtré pour retrier les restes de cire puis placé dans un maturateur avant la mise en pot.

L'intervention de l'apiculteur est essentielle. Sa technicité et son savoir faire vont influer sur la qualité et le goût du miel . Miel et Une Tentations travaille avec des apiculteurs professionnels, soucieux du travail bienfait.

Le métier d'apiculteur est un métier passionnant car il touche à la connaissances des abeilles mais aussi de la botanique et de la nutrition.

Pourquoi les apiculteurs transhument-ils ?

La floraison des différentes plantes mellifères suit un calendrier naturel qui va de mars pour le romarin à novembre pour l'arbousier, en passant par juillet pour la lavande. La transhumance des ruches est donc indispensable à la production de miels de crus différents. Le savoir faire de l'apiculteur sera de bien combiner la force des colonies d'abeilles avec les périodes de floraison pour les crus qu'il aura choisis.

Les transhumances se déroulent la nuit afin de s'assurer que toutes les butineuses sont rentrés à la ruche et bien sûr qu'elles n'en repartent pas. Arrivées sur leur nouveau lieu de butinage, des éclaireuses feront un vol de reconnaissance (dit vol d'orientation) et informeront les autres abeilles des zones nectarifères en exécutant une danse(circulaire ou frétillante).

L'apiculture, un métier maîtrisé chez Miel et Une Tentations ...

Christophe dispose de ses ruches, de son cheptel, connaît ce métier, ses difficultés et ses contraintes. Il est le garant de la sélection des partenaires avec lesquels nous travaillons.